lunes, 2 de abril de 2018

Vivimos siempre juntos - Nacho Cano

Llenamos el caldero de
risas y salero,
con trajes de caricias
rellenamos el ropero.
Hicimos el aliño de
sueños y de niños,
pintamos en el cielo la
bandera del cariño.
Las cosas se complican
si el afecto se limita a los
momentos de pasión.
Subimos a montañas de
riñas y batallas,
vencimos al orgullo
sopesando las palabras.
Pasamos por los puentes
de celos y de historias,
prohibimos a la mente confundirse con memorias.
Nadamos por las olas de la inercia y la rutina con ayuda del amor.
Vivimos siempre juntos, y moriremos juntos,
allá donde vayamos seguirán nuestros asuntos.
No te sueltes la mano que el viaje es infinito,
y yo cuido que el viento no despeine tu flequillo.
Y llegará el momento en que las almas se confundan en un mismo corazón.
Las cosas se complican si el afecto se limita a los momentos de pasión.

miércoles, 28 de marzo de 2018

Sans toi - Pomme

Je suis descendue du train
Paris au petit matin
Sans toi
Et ce matin j’ignorais
Dieu que ma vie commençait
Sans toi
Une sorcière, je suis devenue folle
Une vipère, j’ai croqué la pomme
Sans toi
Je dois m’y faire j’ai sur les épaules
Un bulldozer et le mauvais rôle
Sans toi
Et la nuit tombée
Pour ne plus jamais pleurer
Je chasse deux trois paires de bras
Pour m’y réfugier
Seulement le temps d’un baiser
Pour ne plus jamais me voir
Sans toi
Les lendemains sont les mêmes
J’ai le coeur en quarantaine
Sans toi
Paris ne veut plus rien dire
Si je dois la conquérir
Sans toi
Des chants de guerre depuis je compose
Et dans mes airs je te tue en prose
Sans toi
M’en fous la bière, m’en fous la cirrhose
Un dernier verre, une dernière dose
Sans toi
Et la nuit tombée
Pour ne plus jamais pleurer
Je chasse deux trois paires de bras
Pour m’y réfugier
Seulement le temps d’un baiser
Pour ne plus jamais me voir
Sans toi

lunes, 12 de marzo de 2018

You are the reason - Calum Scott

Tatjana Patitz
There goes my heart beating
'Cause you are the reason
I'm losing my sleep
Please come back now
There goes my mind racing
And you are the reason
That I'm still breathing
I'm hopeless now
I'd climb every mountain
And swim every ocean
Just to be with you
And fix what I've broken
Oh, 'cause I need you to see
That you are the reason
There goes my hands shaking
And you are the reason
My heart keeps bleeding
I need you now
If I could turn back the clock
I'd make sure the light defeated the dark
I'd spend every hour, of every day
Keeping you safe
And I'd climb every mountain
And swim every ocean
Just to be with you
And fix what I've broken
Oh, 'cause I need you to see
That you are the reason
You are the reason
I'm a little sad
Just a little sad
I'm a little sad
I need you to hold me tonight
I'd climb every mountain
And swim every ocean
Just to be with you
And fix what I've broken
'Cause I need you to see
That you are the reason

viernes, 23 de febrero de 2018

Si t'étais là - Louane


Parfois je pense à toi dans les voitures
Le pire, c'est les voyages, c'est d'aventure
Une chanson fait revivre un souvenir
Les questions sans réponse ça c'est le pire

Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là?
Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies?
Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là?

Je me raconte des histoires pour m'endormir
Pour endormir ma peine et pour sourire
J'ai des conversations imaginaires
Avec des gens qui ne sont pas sur la terre

Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là?
Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies?
Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là?

Je m'en fous si on a peur que je tienne pas le coup
Je sais que t'es là pas loin, même si c'est fou
Les fous c'est fait pour faire fondre les armures
Pour faire pleurer les gens dans les voitures

Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là?
Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies?
Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là?

Ton héritage - Benjamin Biolay

Catherine Deneuve
Si tu aimes les soirs de pluie
Mon enfant, mon enfant
Les ruelles de l'Italie
Et les pas des passants
L'éternelle litanie
Des feuilles mortes dans le vent
Qui poussent un dernier cri
Crie mon enfant

Si tu aimes les éclaircies
Mon enfant, mon enfant
Prendre un bain de minuit
Dans le grand océan
Si tu aimes la mauvaise vie
Ton reflet dans l'étang
Si tu veux tes amis
Près de toi tout le temps

Si tu pries quand la nuit tombe
Mon enfant, mon enfant
Si tu ne fleuris pas les tombes
Mais chéris les absents
Si tu as peur de la bombe
Et du ciel trop grand
Si tu parles à ton ombre
De temps en temps

Si tu aimes la marée basse
Mon enfant, mon enfant
Le soleil sur la terrasse
Et la lune sous le vent
Si l'on perd souvent ta trace
Dès qu'arrive le printemps
Si la vie te dépasse
Passe mon enfant

Ca n'est pas ta faute
C'est Ton héritage
Et ce sera pire encore
Quand tu auras mon âge
Ca n'est pas ta faute
C'est ta chair, ton sang
Il va falloir faire avec
Ou plutôt sans

Si tu oublies les prénoms
Les adresses et les âges
Mais presque jamais le son
D'une voix, un visage
Si tu aimes ce qui est bon
Si tu vois des mirages
Si tu préfères Paris
Quand vient l'orage

Si tu aimes les goûts amers
Et les hivers tout blancs
Si tu aimes les derniers verres
Et les mystères troublants
Si tu aimes sentir la terre
Et jaillir le volcan
Si tu as peur du vide
Vide mon enfant

Ca n'est pas ta faute
C'est Ton héritage
Et ce sera pire encore
Quand tu auras mon âge
Ca n'est pas ta faute
C'est ta chair, ton sang
Il va falloir faire avec
Ou plutôt sans

Si tu aimes partir avant
Mon enfant, mon enfant
Avant que l'autre s'éveille
Avant qu'il te laisse en plan
Si tu as peur du sommeil
Et que passe le temps
Si tu aimes l'automne vermeil
Merveille rouge sang

Si tu as peur de la foule
Mais supporte les gens
Si tes idéaux s'écroulent
Le soir de tes 20 ans
Et si tout se déroule
Jamais comme dans tes plans
Si tu n'es qu'une pierre qui roule
Roule mon enfant

Ca n'est pas ta faute
C'est Ton héritage
Et ça sera pire encore
Quand tu auras mon âge
Ca n'est pas ta faute
C'est ta chair, ton sang
Il va falloir faire avec
Ou plutôt sans

Mon enfant... Mon enfant...

domingo, 18 de febrero de 2018

Show must go on - Queen

Katherine Hepburn
Empty spaces.
What are we living for?
Abandoned places.
I guess we know the score.

On and on.
Does anybody know what we are looking for?

Another hero,
Another mindless crime
Behind the curtain
In the pantomime.

Hold the line.
Does anybody want to take it anymore?

Show must go on.
Show must go on.
Inside my heart is breaking.
My make-up may be flaking.
But my smile still stays on.

Whatever happens,
I'll leave it all to chance.
Another heartache,
Another failed romance.

On and on.
Does anybody know what we are living for?

I guess I'm learning.
I must be warmer now.
I'll soon be turning
'Round the corner now.

Outside the dawn is breaking,
But inside in the dark I'm aching to be free.

Show must go on.
Show must go on.
Inside my heart is breaking.
My make-up may be flaking,
But my smile still stays on.

My soul is painted like the wings of butterflies.
Fairytales of yesterday will grow but never die.
I can fly, my friends.

Show must go on.
Show must go on.
I'll face it with a grin.
I'm never giving in—
Oh—with the show.

I'll top the bill,
I'll overkill.
I have to find the will to carry on with the show.
On with the show.

Show must go on.

domingo, 11 de febrero de 2018

L'envie - Kendji Girac (Hommage à Johnny Hallyday)

Brigitte Bardot
Qu'on me donne l'obscurité puis la lumière
Qu'on me donne la faim la soif puis un festin
Qu'on m'enlève ce qui est vain et secondaire
Que je retrouve le prix de la vie... enfin!

Qu'on me donne la peine pour que j'aime dormir
Qu'on me donne le froid pour que j'aime la flamme
Pour que j'aime ma terre qu'on me donne l'exil
Et qu'on m'enferme un an pour rêver à... des femmes!

On m'a trop donné bien avant l'envie
J'ai oublié les rêves et les merci
Toutes ces choses qui avaient un prix
Qui font l'envie de vivre et le désir
Et le plaisir aussi..
Qu'on me donne l'envie
L'envie d'avoir envie...
Qu'on allume ma vie!

Qu'on me donne la haine pour que j'aime l'Amour
La solitude aussi pour que j'aime les gens
Pour que j'aime le silence qu'on me fasse des discours
Et toucher la misère pour respecter... l'argent!

Pour que j'aime être sain, vaincre la maladie
Qu'on me donne la nuit pour que j'aime le jour
Qu'on me donne le jour pour que j'aime la nuit
Qu'on me donne aujourd'hui pour oublier les...toujours!

On m'a trop donné bien avant l'envie
J'ai oublié les rêves et les merci
Toutes ces choses qui avaient un prix
Qui font l'envie de vivre et le désir
Et le plaisir aussi...
Qu'on me donne l'envie
L'envie d'avoir envie, qu'on... Rallume ma vie!

jueves, 8 de febrero de 2018

J'en suis là - Slimane

Catherine Deneuve
J'en suis là
Le cœur balance et mes mots se perdent
La douceur de ces vœux là
Traverse les eaux de Seine
J'en suis là
As-tu lu ma lettre?
As-tu pensé au temps?
As-tu changé d'adresse
Et fuis ta vie d'avant?

J'en suis là
Rien que pour toi
J'en suis là
Entends ma voix
J'en suis là
Encore sur les ondes
Je chante pour toi
Chaque seconde

J'en suis là
Je crève les pneus des autres
Tout ceci par ta faute
Ces instants qui sont les nôtres
Et tu manques à l'appel
Je cours les rues, je plonge nu pour toi
Là où le temps n'est pas
Là où le feu ne s'éteint pas

J'en suis là
Rien que pour toi
J'en suis là
Entends ma voix
J'en suis là
Encore sur les ondes
Je chante pour toi
Chaque seconde

Et je nage dans un sanglot animal
Je deviens bestial, je fais carnage
Je fuis le rivage
Je cherche ton visage, ton visage
Pâle

J'en suis là
Rien que pour toi
J'en suis là
Entends ma voix
J'en suis là
Encore sur les ondes
Je chante pour toi
Chaque seconde
J'en suis là

Et je chante pour toi
Et je chante pour toi
J'en suis là

jueves, 1 de febrero de 2018

Crier tout bas - Coeur de Pirate

Alicia Vikander
Je t’ai vu tracer le long du paysage
Une ligne des aimées qui détruisent ton langage
Et quand tu chantais plus fort dans ton silence
Je voyais les larmes couler toujours à contresens

Mais quand les saisons attendront ton retour
Ce sera le vent qui portera secours

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi, qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi, qu’on puisse crier tout bas
Crier tout bas

J’ai voulu calmer ton souffle qui s’étouffait
Des courses vers le vide, ton rire qui soupirait
Si tu mets le cap vers des eaux restant troubles
Je serai le phare qui te guidera toujours

Mais quand les saisons attendront ton retour
Ce sera le vent qui portera secours

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi, qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi, qu’on puisse crier tout bas
Crier tout bas

Je t’ai vu tracer le long du paysage
Une ligne des aimées qui détruisent ton langage
Et quand tu chantais plus fort dans ton silence
Je voyais les larmes couler toujours à contresens

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi, qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi, qu’on puisse crier tout bas

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie
Raconte-moi, qu’on puisse trembler ensemble
Et si le jour ne vient pas dans la nuit des perdus
Raconte-moi, qu’on puisse crier tout bas

lunes, 29 de enero de 2018

Never forget - Michelle Pfeiffer

Catherine Deneuve
Please
Will you come home? 
Will you stay with me?
Say you'll laugh, 
say you'll understand
Say you'll dance with me
Say you'll smile 
that silly smile for me
Say you'll hold me 
in your arms so sweet
Will you come home? 
Will you come home to me?
Home, my love

We will never forget you
You will never leave
In our hearts we kept you
We'll be safe

You'll remember all the days of summer sun
Hold me close in dark November
Before the winter comes

Tell me all the things you wish for
Tell me all that you would want to live for
When you come home, when you come home to me
Home, my love

All the days of sorrow will vanish in tomorrow
You can count on me, my love
To be here
We will all be ready, love and kindness steady
We will never forget you
You are home, my love